Accord pour la paix sociale et la nouvelle Constitution au Chili [es]

Point de presse de la porte-parole du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (19.11.19).

Question : Pensez-vous que l’accord intervenu le 15 novembre au Chili va dans la bonne direction ?

Réponse : La France salue la signature d’un accord au Parlement chilien, le 15 novembre dernier, entre les principales forces politiques du pays. Cet accord ouvre la voie, si le peuple chilien le décide, à l’élaboration d’une nouvelle Constitution, conformément aux aspirations exprimées ces dernières semaines par un grand nombre de manifestants et d’organisations syndicales et sociales.

La France a pris bonne note de l’engagement du président Sebastián Piñera à coopérer de manière transparente avec les organisations internationales et à sanctionner les éventuels abus commis par les forces de l’ordre. Nous espérons que cet accord permettra le retour au calme après quatre semaines de manifestations marquées par des violences et des troubles.

publie le 19/11/2019

haut de la page