Conseils pratiques en cas de séisme

Dans le cadre de la sécurité de la communauté française au Chili, un dispositif de relais d’information a été mis en place par l’Ambassade, sachant que les principaux risques au Chili sont de type sismique (tremblement de terre, tsunami).

Le territoire chilien a été divisé en zones géographiques appelées « îlots ». Pour chaque îlot, un français volontaire a accepté d’assumer bénévolement le rôle d’intermédiaire appelé « Chef d’îlot » pour relayer les informations échangées entre les résidents français et l’Ambassade.

Parallèlement chaque chef d’îlot possède la liste des Français régulièrement inscrits au registre des Français de l’étranger résidant dans son îlot avec également leur nom, adresse et téléphone que les résidents ont bien voulu communiquer à la section consulaire pour pouvoir les contacter en cas de force majeure.

Attention, ce dispositif ne se substitue pas et ne remplace pas les mesures prises en cas de catastrophe par l’organisme de sécurité chilien dénommé O.N.E.M.I (Oficina Nacional de Emergencia - Ministerio del Interior).

Conseils pratiques dans l’éventualité dans un séisme

- Disposer toujours d’une petite somme d’argent liquide : Les distributeurs automatiques ne seront plus opérationnels ou pas réapprovisionnés et les banques seront sans aucun doute fermées quelques jours.

- Prendre l’habitude de compléter le réservoir d’essence de sa voiture dès qu’il est à moitié vide : Les pompes à essence ne fonctionneront peut-être pas surtout s’il n’y a pas d’électricité, donc ne pas attendre d’être à vide pour refaire le plein.

- Prévoir environ 3 à 4 litres d’eau par jour et par personne dans la famille, pendant environ 4 à 5 jours : Les canalisations du réseau public pourront être cassées et les systèmes de traitement des eaux endommagés, d’où une eau impropre à la consommation pendant quelques jours.

- Alimentation : Prévoir également suffisamment de nourriture pour au moins 4 à 5 jours, style prêt à consommer. Les canalisations de gaz seront peut-être endommagées et il ne sera pas possible de faire la cuisine (d’où l’intérêt de disposer de couverts en carton) voire encore moins de se déplacer pour faire les courses. Si vous avez un grill, prévoir son alimentation en charbon ou gaz selon le cas. Un petit camping gaz peut être utile également. Pensez aussi à la nourriture pour les animaux de compagnie.

- Eclairage : disposer dans chaque chambre des lampes de poche dans les tables de nuit avec des piles de rechange (plus un stock de bougies et des allumettes dans les endroits stratégiques (l’utilisation des bougies se fera après s’être assuré de l’absence de fuites de gaz).

- Evacuation d’urgence au milieu de la nuit : L’idéal serait d’avoir toujours à portée de main un sac à dos contenant survêtements ou vêtements chauds pour toute la famille, de l’eau, une trousse de premiers secours, une lampe de poche et une radio à piles sans oublier les photocopies des papiers d’identité.

- Un extincteur contre l’incendie, pour lutter contre un départ de feu pourrait être utile dans la maison.

- De l’avis général, il vaut mieux ne pas sortir de chez soi lors d’un tremblement de terre car on risque plus d’être blessé par la chute de tuiles, poteaux électriques, arbres ou objets divers. Se mettre de préférence sous une table solide ou sous un lit et enseigner à ses enfants à le faire.

publie le 26/04/2011

haut de la page