Discours de Jean-Marc Ayrault lors du lancement de la candidature de Paris aux JO 2024 (Paris, 8 février 2017)

Merci Monsieur l’Ambassadeur pour le sport,
Madame la Maire de Paris, Chère Anne,
Monsieur le Secrétaire d’État chargé des Sports,
Madame la Ministre,
Messieurs les co-Présidents de Paris 2024, Chers Tony Estanguet et Bernard Lapasset,
Cher Guy Drut, membre du CIO
Monsieur le Directeur général de Paris 2024,
Mesdames et Messieurs les Directeurs,
Mesdames et Messieurs,

En effet, c’est un moment très important et je suis heureux de vous accueillir au Quai d’Orsay, à l’invitation du comité de candidature Paris 2024 pour une nouvelle étape, le lancement de la campagne internationale de promotion du projet Paris 2024, qui est une priorité pour la France. J’étais tenté de dire une priorité de notre gouvernement mais ce n’est pas seulement cela. C’est une priorité française, une priorité parisienne bien sûr, mais c’est une passion qu’a la France pour le sport qui se manifeste à travers cette candidature et qui s’inscrit dans une longue tradition d’accueil et d’organisation d’événements sportifs internationaux. Après l’Euro 2016 de football qui fut un immense succès, avec plus d’un million de visiteurs à Paris et plus de quatre millions de spectateurs à travers le monde, nous avons reçu, en janvier dernier, c’est-à-dire il y a quelques semaines, les championnats du monde de handball masculin, durant lesquels le public a une nouvelle fois manife sté enthousiasme et esprit sportif.

À travers ces événements, la France a prouvé qu’elle pouvait offrir des séquences festives de très grande qualité, tout en garantissant un professionnalisme et la sécurité du public et des sportifs. L’Euro 2016 en a été la principale démonstration. Vous vous souvenez dans quel contexte nous l’avons organisé, nous n’avons pas renoncé et nous avons fait une grande démonstration de compétences et, comme je l’ai dit, ce fut une formidable fête. C’est un savoir-faire français qui est aujourd’hui mobilisé pour assurer la sécurité, les conditions d’accueil, les conditions d’hébergement, les meilleures conditions pour les sportifs doivent se déployer, en France et pas seulement à Paris. Il faut faire en sorte que ce rendez-vous soit réussi.

La campagne de promotion internationale de la candidature de Paris s’est ouverte vendredi dernier. Paris et le comité de candidature, ils le savent, peuvent compter sur le soutien et la mobilisation de toute la France, sur l’enthousiasme et la fierté des Français, dans leur diversité et par-delà les frontières. J’en veux pour preuve les très nombreuses manifestations qui célèbrent le sport à travers notre réseau culturel à l’étranger et nos lycées français.

À l’occasion de votre visite ici au ministère des affaires étrangères, une exposition de photographies a été organisée, elle montre cet engagement partout dans le monde, grâce à notre réseau d’enseignement français à l’étranger qui est l’un des meilleurs du monde. Nous pouvons nous féliciter de l’engagement à la fois sportif et culturel, mais aujourd’hui, c’est le sport qui est à l’honneur.

C’est le sport français qui est engagé, on le sent, et ce souffle est en train de monter. Partout. Vous avez derrière vous tout le pays qui est mobilisé et prêt à accueillir le monde en 2024, prêt à célébrer avec lui les valeurs du sport, les valeurs d’universalité, la fraternité et l’amitié entre les peuples. Nous en avons plus que jamais besoin en cette période incertaine. Ces valeurs sont aussi celles qui correspondent à l’ADN de la France. C’est la raison pour laquelle nous nous sentons si bien et si mobilisés derrière ce projet.

C’est un projet formidable, un projet qui vaut la peine de s’engager. Une fois de plus, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs en poste à Paris qui représentez votre pays, je voulais vous dire ces mots simples. Je sais que vous suivez très attentivement cette préparation et certains d’entre vous me l’ont dit, vous la suivez avec beaucoup de passion. Vous êtes ici les représentants de vos nations dans notre pays, j’ai souvent eu l’occasion de vous rencontrer et d’apprécier votre écoute, votre esprit de dialogue ainsi que votre sensibilité pour la France, dans sa diversité et sa richesse. Je crois qu’il était important que nous passions un petit moment, cela va être le cas dans quelques instants, pour vous présenter ce projet et j’espère pour vous faire partager notre ambition.

publie le 16/06/2017

haut de la page