Discours remise de la médaille de la défense nationale, échelon or, au général Francisco Barrera Méndez (31 03 2010, 19h30)

Monsieur le commandant en chef des forces aériennes du Chili (FACH) (général de l’air Ricardo ORTEGA),
Monsieur le chef d’état major général de la FACH (général d’aviation Javier ANABALON),
Monsieur le commandant du commandement logistique de la FACH (général d’aviation Jorge ROJAS),
Monsieur le directeur des relations internationales de la FACH (général de brigade aérienne Juan Carlos BASCUNAN),
Monsieur le chef de la division de formation (général de brigade aérienne Hugo PENA LEIVA),
Monsieur le chef de la division du bien être social (général de brigade aérienne Jaime ALARCON),
Monsieur le sous directeur de l’infrastructure de la division logistique (général de brigade aérienne Julio ARANEDA PAGLIOTTI),
Monsieur le général de brigade aérienne Francisco BARRERA,
Messieurs les officiers de la FACH,
Mesdames, messieurs,

Il m’est particulièrement agréable de recevoir dans la résidence de France à Santiago une assemblée hautement distinguée de l’armée de l’air chilienne (la FACH) avec leurs beaux uniformes bleu céleste symbolique pour honorer un de leurs officiers particulièrement méritant : le général Francisco BARRERA.
Je suis très sensible à la présence du commandant en chef de la FACH, le général ORTEGA, qui atteste l’estime qu’il porte au récipiendaire et au symbole d’une décoration officielle française.

J’apprécie aussi la présence des épouses (et des enfants ?) qui sont venus partager ce moment privilégié pour tout militaire de remise d’une légitime et symbolique récompense.

Il ne m’appartient pas d’évoquer les services rendus par le général BARRERA à la force aérienne du Chili quoique son grade et appellation et les diverses responsabilités exercées au cours de sa belle carrière attestent ses talents et mérites. Ses fonctions actuelles, chef de la division des ressources humaines de la FACH étant fondamentales pour que les besoins de personnel tant en quantité qu’en qualité soient honorés comme dans toute grande institution ou groupe humain spécialisé.

Les qualités du personnel de la FACH ont été particulièrement manifestes durant les missions d’urgence et de secours suite au tremblement de terre et le raz de marée subis par le Chili le 27 février 2010. L’organisation du pont aérien entre Santiago et Concepcion ainsi que d’autres petites villes isolées, la disponibilité, le sens du service et le dévouement de ce personnel ont permis l’acheminement des produits de première nécessité aux populations éprouvées.
Cela ne s’improvise pas et reste le fruit d’une bonne sélection du personnel, formation, entrainement. Nul doute que le responsable du personnel de la FACH a eu et a un rôle décisif dans cette qualité du personnel reconnu légitimement par tous les nombreux témoins.

Ainsi, le chef d’état-major de l’armée de l’air français, le général Jean-Paul PALOMEROS, venu assister à Santiago le 19 mars dernier aux festivités de la création de la FACH il y a 80 ans, a été particulièrement impressionné par la capacité de la FACH et du pays en général à affronter cette terrible épreuve et à réagir avec courage et énergie.

Avant d’être responsable des ressources humaines de la FACH, le général BARRERA a été un diplomate en tant qu’attaché de défense et aérien près l’ambassade du Chili à Paris de juillet 2005 à janvier 2010.

Dans ses fonctions il a été apprécié pour sa bonne connaissance de la langue française, préalable indispensable à ce type de mission, l’intérêt qu’il a porté á l’exécution de sa mission originale et diversifiée ainsi que son ouverture d’esprit qui lui ont permis de nouer des contacts fructueux et amicaux avec ses nombreux correspondants français.

Il s’est notamment attaché à maintenir et à développer les bonnes relations entre les armées françaises et chiliennes que les couleurs identiques des drapeaux associent.

Il s’est aussi particulièrement impliqué avec efficacité dans les échanges bilatéraux et l’organisation des visites des autorités des deux pays si proches tant géographiquement que par les choix de société comme le rappelait il y a peu le ministre de la défense monsieur Hervé Morin au cours de sa visite officielle à Santiago fin octobre 2009.

La France reconnaît les mérites et la qualité des services rendus par le général BARRERA et le ministre de la défense français lui décerne à titre exceptionnel la médaille d’or de la défense nationale française.

Il m’est particulièrement agréable de présider une cérémonie rendant un légitime hommage à un haut responsable de la FACH dans cette période où la FACH s’est illustrée de belle facon montrant son sens du service public et apportant une belle contribution pour affronter les épreuves imposées par la nature capricieuse.

publie le 29/03/2011

haut de la page