Elections : message à la communauté française

En l’état du droit actuel et en application des articles L.28, alinéa 2 et R.16, alinéa 3 du code électoral, « tout électeur, tout candidat et tout parti ou groupement politique peut prendre communication et copie, de la liste électorale ». Par conséquent, la liste électorale consulaire, qui contient notamment les adresses des électeurs, peut être utilisée à des fins de communication politique.

Cependant, et en réponse aux appels de nombreux Français, cette Ambassade tient à rappeler qu’en aucun cas elle n’a envoyé et n’envoie de représentants au domicile de Français à Santiago, dans le cadre de la campagne électorale actuelle pour les élections législatives.

Toute personne se présentant comme venant de l’Ambassade de France ou du Consulat, au domicilie de Français, dans le cadre de la campagne électorale, doit donc être considérée comme un imposteur.

publie le 20/06/2017

haut de la page