Expédition Ultima Patagonia 2014 [es]

Depuis plus de 15 ans, l’association Centre Terre explore quatre île­s calcaires des archipels de la Patagonie chilienne.

Centre Terre est une association née en 1992 de la rencontre de spéléologues désireux de mettre en commun leurs compétences afin de réaliser des explorations et des travaux dont les résultats seraient mis au service de scientifiques mais également diffusés du grand public.

Droits photos et vidéo – Centre Terre / www.centre-terre.fr

Au cours de six expéditions successives en Patagonie, l’équipe a fait des découvertes exceptionnelles : des glaciers de marbre, des comètes de roche, les plus grandes cavités de l’Amérique australe, de nouvelles espèces animales, des ossements préhistoriques de baleines dans une grotte, ainsi que des peintures rupestres et des vestiges archéologiques des Indiens Kawésqar, premiers occupants des archipels.

La plus australe de ces îles, Diego de Almagro, est constamment battue par des vents d’une violence rare et est soumise aux plus fortes pluviométries de la planète. C’est une île déserte et inhospitalière.

L’île Diego de Almagro se situe sur la frange occidentale de l’archipel de Patagonie, sous 51° de latitude Sud. La ville la plus proche est Puerto Natales, à 150 km (ou 24 h de navigation).
L’association part une nouvelle fois en Patagonie pour cette île et pour ses cavernes car la mission n’avait exploré qu’un seul réseau souterrain lors d’un court séjour en 1997.

Droits photos et vidéo – Centre Terre / www.centre-terre.fr

L’objectif de l’équipe est triple : explorer, comprendre, partager.

L’objectif de l’expédition est d’inventorier ces surfaces calcaires les plus australes de la planète. Le climat extrême de ces îles, ainsi que la quantité de pluie qu’elles reçoivent chaque année les ont sculptées, créant un relief unique et des réseaux souterrains inviolés. Du niveau de la mer, au pic de l’Avenir, qui domine l’île du haut de ses 800 mètres, c’est tout un système de drainage des eaux qu’il faut comprendre.

L’étude de cette île permet de topographier ses cavernes, d’inventorier la flore et la faune mais également de rechercher des traces des Indiens Kawésqar.
L’objectif final est de contribuer à la protection de cet environnement exceptionnel, très fragile, en contribuant à son classement en réserve naturelle.

L’équipe diffuse le fruit de ses explorations par liaison satellite afin de partager ses aventures et ses découvertes au-delà des cercles spécialisés. Lors des dernières expéditions, le site internet et son forum ont été visités par des dizaines de milliers d’internautes, qui suivaient les explorations en temps réel.

Comme en 2010, l’association met en place un partenariat ambitieux avec l’Éducation Nationale, afin de développer chez les collégiens français le goût de la recherche et de l’aventure.

L’expédition donnera lieu à des articles de presse grand public mais aussi à un film documentaire, troisième volet d’un triptyque qui raconte les aventures du Centre Terre en Patagonie depuis 1997.

- Plus d’informations

JPEG - 136.1 ko
Droits photos et vidéo – Centre Terre / www.centre-terre.fr
(JPEG - 136.1 ko)

publie le 27/02/2014

haut de la page