Fête Nationale du 14 Juillet [es]

Discours de l’Ambassadrice Caroline Dumas.

Messieurs les Ministres, Madame la Ministre du Travail et de la Prévision sociale Alejandra Krauss, Monsieur le Ministre-Président du Conseil national de la Culture et des Arts Ernesto Ottone,
Monseigneur Nonce,
Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,
Amiraux, Excellences et autorités militaires,
Monsieur le Vice-Président du Sénat,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Mesdames et Messieurs les Secrétaires d’Etat, Monsieur le Secrétaire d’Etat aux Relations extérieures Edgardo Riveros Marín, Madame la Secrétaire d’Etat aux Forces Armées, Paulina Vodanovic Rojas, Monsieur le Secrétaire d’Etat à la Santé publique, Jaime Burrows Oyarzún,
Monsieur le Directeur de l’Institut National des Droits de l’Homme,
Messieurs les Recteurs,
Mesdames et Messieurs les Directeurs,
Chers amis de la France,
Chers compatriotas,

Tout d’abord, merci à tous d’être venus si nombreux, ce soir, célébrer ce 14 juillet avec nous…

C’est une joie et un honneur pour moi de vous recevoir ici, dans cette Résidence si symbolique pour nos deux pays.

Depuis notre dernière rencontre, ici même, il y a un an, nous avons renforcé les liens d’amitié qui unissent le Chili et la France.

Cette année a en effet été très active. Elle nous a permis de renforcer notre relation bilatérale avec la première visite au Chili, en dix ans, d’un Président de la République Française, François Hollande, accompagné de deux Ministres, reflétant les champs les plus riches de notre coopération, économique (avec le Ministre Mathias Fekl) et de santé (avec la Ministre Marisol Touraine).

Plus tard, au mois d’avril, nous avons également tenu des consultations bilatérales de haut niveau, coprésidées par le Secrétaire d’Etat aux Relations Extérieures, M. Edgardo Riveros (que je remercie d’être présent ce soir) et son homologue français, M. Christian Masset.

Ces rendez-vous nous ont donné l’occasion de développer les principaux champs de notre relation bilatérale (politiques, économiques, culturels, scientifiques), et de préparer l’avenir dans tous ces domaines.

Ces rencontres ont également permis de mettre en valeur les aspects les plus riches de notre relation bilatérale avec l’ouverture par nos deux chefs d’Etat du Second Forum scientifique de haut niveau impliquant toute la communauté académique et scientifique française et chilienne de plus haut niveau, le lancement également par les deux Chefs d’Etat d’une Année de l’Innovation franco-chilienne qui est en cours, la tenue d’un Forum sur la Ville durable avec le soutien notamment du Président de la CORFO, M. Eduardo Bitran, et enfin la signature de quatre accords dans les domaines de l’éducation, de la santé, du tourisme et des relations culturelles.

Nous avons, par ailleurs, également renforcé cette année encore notre dialogue conjoint sur les questions de défense avec la tenue au mois de juin d’une réunion d’Etat-Major et un dialogue stratégique qui est prévu la semaine prochaine.

Le travail réalisé dans tous ces domaines nous permettra d’approfondir encore davantage nos liens et notre coopération avec le Chili dans le futur.

Les collaborations ne peuvent qu’être amenées à se développer. Les sujets ne manquent jamais et démontrent notre excellence conjointe, dans des domaines comme l’astronomie, la biologie, les énergies renouvelables, les mathématiques appliquées, et tant d’autres secteurs !

Je pense aussi au rapprochement entre le monde académique et le monde de l’entreprise (avec le soutien de nos trois centres de recherche d’excellence soutenus par la CORFO au Chili), mais aussi à nos coopérations fructueuses présentes, dans le domaine de la formation professionnelle, à travers plusieurs INACAP à Santiago et à Concepción en particulier. Je suis sûre que de nouvelles coopérations techniques et professionnelles peuvent encore se développer à l’avenir entre le Chili et la France.

Je suis convaincue que dans tous ces domaines, y compris ceux de la haute technologie, pourraient encore donner lieu à davantage d’investissements croisés, français au Chili, mais également chiliens en France.

Il y a un an, jour pour jour, à l’heure de cette réception, nous venions d’apprendre l’odieux attentat qui venait d’être commis en France, à Nice, et qui a coûté la vie à 86 personnes, avec plus de 400 blessés.

La France ne pourra plus jamais célébrer un 14 juillet sans faire acte de mémoire et sans s’associer à la douleur de ceux qui ont perdu des vies innocentes autour d’eux. C’est sans doute l’objectif des terroristes, auteurs de cet attentat.

Alors, plus que jamais, la lutte contre le terrorisme reste la priorité du Gouvernement français et du Président Macron.

Le Président Macron souhaite retrouver une France forte et ambitieuse. Sa priorité est la protection et la sécurité de nos concitoyens, comme des étrangers qui visitent la France, face à un terrorisme qui menace notre territoire, mais dont les racines sont à chercher dans les crises qui se développent dans notre environnement immédiat.

C’est pourquoi la France s’est engagée d’une part, à travailler sur la résolution des crises, partout où cela est possible, tant au Sahel (dans le cadre de l’Opération Barkhane en particulier), qu’au Moyen-Orient, et d’autre part à agir directement contre les forces d’ISIS, dans le cadre de la coalition internationale de lutte contre l’Etat islamique.

Au-delà de la sécurité, le nouveau Président Emmanuel Macron a déterminé d’autres priorités pour son gouvernement : la croissance économique, avec l’annonce, en particulier, d’une nouvelle Loi Travail, la modernisation de la vie politique française avec une réforme des institutions et du Parlement, en particulier. Enfin, le Président Macron désire que ces réformes s’inscrivent dans une Europe réformée.

Ainsi, la France prendra des initiatives en Europe, aux côtés de ses partenaires européens, particulièrement de l’Allemagne, pour contribuer à nourrir ce projet collectif de progrès, de paix et de liberté, et pour mieux se préparer à affronter les défis de notre futur commun.

En plus de ces axes de travail, le Président Macron attache une importance particulière à la lutte contre le changement climatique.

Il a appelé à continuer à intensifier la coopération internationale dans le domaine de l’environnement et s’est déclaré favorable à un « pacte mondial pour l’environnement ».

Le Président vient d’annoncer l’organisation d’un nouveau Sommet sur le climat, qui se tiendra le 12 décembre prochain en France, deux ans après l’Accord de Paris. Ce sommet devrait être l’occasion de définir de nouvelles mesures en faveur du climat, en particulier dans le domaine financier.

Les prochains mois nous ouvrent de nouvelles perspectives pour approfondir notre coopération avec le Chili, en particulier pour promouvoir nos valeurs communes qui sont le ciment de notre relation avec ce pays. Je pense à la promotion de la démocratie, des droits de l’Homme et des droits de la femme, de la paix et de la solidarité.

En cette année particulière pour chacun de nos deux pays, la France restera fidèle à son amitié avec le Chili, au service des générations futures.

C’est sur cette note d’optimisme que je vous invite à célébrer notre Fête nationale ce soir !

Celle-ci n’aurait pas pu être de la même ampleur si un grand nombre d’entreprises françaises ne nous avaient pas apporté leur soutien. Je veux donc chaleureusement remercier :

- AccuHealth
- Air France
- Airbus Hélico
- Baron Philippe de Rothschild
- Citroën
- EDF
- Engie
- Kayser
- Legrand
- L’Oréal
- Naval Group
- Nuevo Pudahuel
- Pernod Ricard
- Peugeot
- Renault
- Sanofi
- Santa Rosa Alimentos
- Total
- Et Vinci !

Enfin, avant de vous souhaiter une excellente soirée, je voudrais ajouter 3 points brefs :
Vous l’aurez remarqué, nous avons une deuxième tente ce soir. Elle est prévue pour accueillir, à l’initiative des associations françaises, un bal au profit de la 4ème Compagnie des Sapeurs-Pompiers de Santiago (la Pompe France de Santiago). (…)

Vous l’avez aussi remarqué, je suis sûre, la France est candidate aux futurs Jeux olympiques de 2024.

Notre belle ville de Paris se transforme tous les jours pour être digne d’accueillir Les jeux.

Nous allons remettre ce soir un prix lié à cet évènement, grâce à Air France : un billet d’avion pour Paris ! Une tombola a été organisée à cet effet. (…) Si vous nous soutenez, alors demandez le « pins » Paris 2024 en sortant de la Résidence.

Et enfin, une dernière recommandation : continuez de nous suivre sur nos sites et nos comptes Twitter !! et merci pour votre fidélité !!

Bonne soirée à tous !

Je vous invite à écouter nos hymnes.

Vive le Chili, Vive la France !

publie le 03/08/2017

haut de la page