Ibeyi pour la première fois au Chili [es]

Ibeyi, le célèbre duo franco-cubain formé par les sœurs Lisa-Kaindé et Naomi Díaz, arrive pour la première fois au Chili, le mardi 6 février, dans le cadre de la tournée de promotion de leur deuxième album, « Ash ».

Filles du fameux percussionniste cubain Miguel “Angá” Díaz, membre du légendaire groupe Buena Vista Social Club, et d’une chanteuse d’origine franco-vénézuélienne, elles sont nées à Paris et leurs vies ont toujours été liées à la musique.

Artisanes d’un son unique, elles mélangent la tradition caribéenne, la sophistication électronique, des éléments de soul et de la culture yoruba, qui est arrivée à Cuba depuis le Nigeria et le Bénin. Lorsqu’elles ont commencé à faire de la musique ensemble – Lisa-Kaindé au chant et au clavier, et Naomi au « cajón » péruvien, au tambour batá et aux chœurs -, elles ont décidé d’adopter le nom « Ibeyi », qui signifie jumelles en yoruba.

Elles ont fait irruption sur la scène internationale en 2015, avec un album homonyme qui traite de thèmes comme les origines, la perte, la famille et les racines. Avec des tubes comme « Ghosts », « River » et « Stranger/Lover », elles ont conquis des fans et de grands collaborateurs comme Beyoncé, Alvin Ailey et Adele, entre autres.

Elles franchissent maintenant une nouvelle étape avec « Ash », une production plus impulsive et politique, qui compte sur la collaboration de Meshell Ndegéocello et Kamasi Washington en tant que musiciens invités, ainsi que sur celle de Mala Rodríguez avec laquelle elles chantent « Me voy », leur première chanson originale en espagnol.

Il s’agit finalement d’un album qui montre le présent de ses créatrices, en réaffirmant leur extraordinaire capacité à transmettre une large gamme d’émotions à travers la musique. « Cet album est né de sentiments que nous avions dans nos tripes, que ce soit de l’énergie à évacuer, de la peur, de l’amour, de la colère, de la joie ou de l’espérance », explique Lisa-Kaindé. Leurs concerts, souvent décrits comme une « catharsis », reflètent également cela.

- Mardi 6 février, à 21h au Teatro Nescafé de las Artes (Av. Manuel Montt 032). Vente de billets sur Ticketek, aux guichets du Teatro (Av. Manuel Montt 032) et au Centro de Atención a la Comunidad de las Artes (Av. Providencia 1266).

Pour plus d’informations, cliquer ICI.

publie le 19/02/2018

haut de la page