La France et le Chili côte à côte dans la gestion durable des ressources naturelles à l’Ile de Pâques

Un accord de coopération et d’assistance technique a été signé récemment entre la France et le Chili, afin de consolider la gestion durable du patrimoine naturel de l’Ile de Pâques.


Il convient de souligner que la coopération spécifique avec l’Ile de Pâques dispose d’un montant initial de 59 138 € apportés par la compagnie Airbus, par l’intermédiaire de l’ ONFI, qui seront gérés par la CONAF, ayant comme objectif commencer les activités prévues dans une première phase du projet, phase qui devrait conclure le 30 juin 2011.

Par la même occasion, un Accord-Cadre de Coopération et d’Assistance Technique a été également signé entre les deux institutions. Son objectif est de mettre en place un mécanisme d’appui aux échanges dans d’autres domaines qui leur son propres et selon l’intérêt de la CONAF et de l’ONFI.

Dans le cadre du travail qui s’effectuera à l’Ile de Pâques, des activités sont prévues dans trois domaines principaux : la restauration de la couverture arborescente et de la biodiversité, l’amélioration de la gestion durable et la gestion des flux touristiques, et le renforcement de l’éducation et de la sensibilisation environnementale.

L’Ambassadrice de France au Chili a affirmé que l’un des plus importants aspects de cet accord est son aspiration à aider au développement durable de l’île et a manifesté la préoccupation qui existe de fortifier la participation effective de la communauté en vue de la réussite de l’accord.

Dans ce sens-là, il est prévu la participation des organisations locales de l’Ile de Pâques, la maîresse, la préfète et la présidente de la Commisison de Développement de l’Ile de Pâques ayant signé l’accord en qualité d’observateurs.

Voir phographies

publie le 14/03/2011

haut de la page