La France présente à la cinquième édition du Congrès du Futur au Chili [es]

La cinquième édition du Congrès du Futur, organisé par le Sénat chilien ainsi que par l’Académie des Sciences, et ouverte par la présidente Michelle Bachelet, a fermé ses portes dimanche 24 janvier, après six jours de conférences entièrement gratuites dans six régions du pays et une très forte affluence.

La cinquième édition du Congrès du Futur, organisé par le Sénat chilien ainsi que par l’Académie des Sciences, et ouverte par la présidente Michelle Bachelet, a fermé ses portes dimanche 24 janvier, après six jours de conférences entièrement gratuites dans six régions du pays et une très forte affluence.

PNG

Il s’agit du plus grand évènement de diffusion des sciences et des technologies au Chili et en Amérique Latine. Cette année, il a rassemblé 5 prix Nobel (Kailash Satyarthi, Aaron Ciechanover, Ada Yonath , Stefan Hell, Steven Chu ) et près d’une centaine de scientifiques et de personnalités de haut niveau venus du monde entier. Les conférences ont porté entre autres sur l’intelligence artificielle, la médecine du futur, le changement climatique et la société connectée au XXIème siècle. Kailash Satyarthi, prix Nobel de la Paix 2014, a clôturé ce cycle de conférences avec un appel ouvert « vers une société plus empathique ».

La France, qui a activement participé entre autres au financement de l’évènement, était notamment représentée par le journaliste Edwy Plenel, le paléoanthropologue Michel Brunet, et le biologiste Gilles Bœuf qui ont également donné des conférences à l’Institut français.

publie le 26/01/2016

haut de la page