La France, un acteur majeur de la solidarité vaccinale [es]

La pandémie de la Covid-19 a entrainé la mort de plusieurs millions de personnes et perturbe la vie de milliards d’autres. Un accès équitable aux vaccins efficaces contre la Covid-19 à l’échelle mondiale est indispensable pour réduire l’impact de cette pandémie. C’est pourquoi la France a fait des dons de vaccins une de ses priorités pour soutenir les pays vulnérables frappés par la pandémie et contribuer à accélérer la couverture vaccinale à l’échelle mondiale.

En effet, face à un virus qui ne connaît pas de frontières, personne ne sera à l’abri tant que nous ne le serons pas tous. Face à la pandémie, la solidarité est notre meilleure arme et les dons de vaccins en sont une dimension essentielle.

Don par la France de près de 80 millions de doses de vaccins

Dès novembre 2020 au Forum de Paris sur la paix, le président de la République a appelé la communauté internationale à se mobiliser en temps réel à travers les dons de doses face à la pénurie de vaccins et l’inégalité d’accès dont étaient victimes les pays du Sud. Le président s’est depuis engagé à ce que la France donne 120 millions de doses d’ici la fin du premier semestre 2022. Depuis, 79,7 millions de doses françaises ont déjà été cédées et 61,1 millions ont été livrées. La France joue un rôle moteur dans la mise en œuvre de cette approche devenant, ainsi, le troisième pays à avoir alloué le plus de doses en volume au sein du G7 après les États-Unis et l’Allemagne.

"La France fait de la couverture vaccinale à l’échelle mondiale une priorité et reste déterminée à mobiliser la communauté internationale en soutien de pays durement frappés par la pandémie."

J-Y Le Drian, communiqué du 29 octobre 2021

La France a souhaité concentrer son effort en faveur des pays les plus vulnérables, dont les systèmes de santé sont les plus fragiles et où l’accès au vaccin est le plus faible, en donnant principalement aux pays à revenu faible et intermédiaire bénéficiant de COVAX. Dans ce cadre, elle a déjà alloué 42 millions de doses à des pays et États africains partenaires dont 10 millions de doses via l’Union africaine et son dispositif AVAT. En janvier 2022, 40 pays africains avaient bénéficié de dons français et cet effort spécifique en faveur de l’Afrique se poursuit.

Régions bénéficiaires des dons, depuis avril 2021 - PNG

Ces dons, qui permettront de vacciner une population au moins égale à la population française (chaque Française et Français aura permis de vacciner une autre personne dans le monde), comprennent l’ensemble des vaccins qui ont été utilisés par la France pour sa propre campagne de vaccination - Astra Zeneca, Pfizer, Janssen et Moderna -. Ils ont commencé en même temps que la campagne de vaccination en France et correspondent à un effort financier important, dans une volonté réelle de solidarité.

Types de vaccins donnés à horizon mi-2022 - JPEG

Qu’est-ce que COVAX ?

La facilité COVAX, qui associe des partenaires internationaux comme Gavi, l’Alliance du vaccin, et l’UNICEF, est soutenue par la France et ses partenaires européens depuis sa création en avril 2020, Elle a pour but de permettre le développement, la production et l’accès équitable, en organisant leur achat et livraison, à des vaccins sûrs contre la Covid-19 pour les pays aux revenus faibles et intermédiaires dans le cadre d’allocation globale efficace et juste, validée par l’OMS. Elle sert aussi aux pays à revenu plus élevés qui souhaitent l’utiliser pour acheter les vaccins pour eux-mêmes (dits pays autofinancés).

L’ambition de ce dispositif unique est de permettre la couverture vaccinale d’au moins 45 % de la population dans les pays en développement d’ici la mi-2022, en ciblant les personnes prioritaires. Avec plus d’un milliard de doses expédiées en janvier 2022, COVAX constitue ainsi la réponse multilatérale la plus concrète pour faire des vaccins contre la Covid-19 un véritable bien public mondial.

Une action qui démontre l’efficacité du multilatéralisme en action

Les dons de doses sont rapidement devenus indispensables pour soutenir l’action de COVAX. Ces dons représentent en effet près d’un tiers des doses de vaccins livrées par COVAX à ce jour et constituent donc une réponse clé pour accélérer les campagnes de vaccination partout dans le monde et lutter contre le développement et la propagation de nouveaux variants qui menacent les progrès accomplis dans la réponse à la pandémie.

Canal des livraisons, depuis avril 2021 - PNG

La démarche française s’inscrit dans un partenariat avec les grandes organisations internationales en santé (OMS, Unicef et Gavi, l’Alliance du vaccin), les pays bénéficiaires, les acteurs de la société civile, notamment ceux présents sur le terrain, mais aussi les acteurs régionaux comme l’Union africaine et son mécanisme AVAT, avec lequel un partenariat a permis de livrer 10 millions de doses de vaccins Astra Zeneca et Pfizer à des pays du continent africain à l’automne 2020.

Afin d’organiser et suivre les dons de vaccins contre la Covid-19, une Task force interministérielle, présidée par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, a été mise en place à l’été 2020. Elle réunit les services concernés du Quai d’Orsay et du ministère des Solidarités et de la Santé en lien avec le réseau diplomatique et de coopération, qui est pleinement mobilisé sur le sujet.

Chronologie des accords signés par la France pour la vaccination contre la COVID-19 :

  • Astra Zeneca : signature le 22 avril 2021 ; 1er don via COVAX : 26 avril 2021 (Mauritanie)
  • Pfizer : signature le 17 août 2021 ; 1er don via COVAX : 27 octobre 2021 (Rwanda)
  • Janssen : signature le 25 octobre 2021 ; 1er don 22 juillet 2021 (Tunisie)
  • Moderna : signature le 7 novembre 2021 ; 1er don via COVAX 25 novembre 2021 (Kirghizstan)

Tableau des livraisons déjà effectuées, carte des livraisons et trajectoires de dons sur le site du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

publie le 14/02/2022

haut de la page