La célébration du 11 novembre [es]

La célébration du 11 novembre au cimetière de Santiago a permis de rassembler les représentants de la communauté française au Chili autour du monument aux morts franco-chiliens des deux guerres mondiales, puis à la résidence lors d’une réception réunissant les participants tant français que chiliens.

La cérémonie au Mausolée français, qui abrite le monument aux Morts franco-chiliens des deux guerres mondiales, a été précédée d’un défilé de la 4ème Compagnie des Pompiers de Santiago et de la 5ème Compagnie des Pompiers de Valparaiso (Pompe France), corps détenteur du drapeau des Anciens combattants, du registre des morts au combat et des traditions françaises, et de la Musique de la Gendarmerie chilienne (corps des gardiens de prison).

L’Association des Anciens légionnaires du Chili et celle des membres de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du Mérite ainsi que le général de brigade Poncelin de Raucourt, commandant en second de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris, présent à Santiago dans le cadre du jumelage entre unités de pompiers, ont pris part à la cérémonie.

Dans le discours précédant l’appel aux morts, l’ambassadeur de France, M.Giacomini, a souligné l’importance de cet acte de mémoire en l’honneur des soldats franco-chiliens morts au combat et des pompiers morts au feu, et rappelé que la Grande Guerre était devenue un symbole de rassemblement et d’entente entre peuples européens ou occidentaux dans une Europe réunie et rénovée.

La réception à la résidence a été l’occasion d’une remise de chèque de l’Association de la bienfaisance franco-chilienne au profit des sapeurs-pompiers de la Pompe France.

- Lire le discours de l’Ambassadeur

publie le 17/12/2012

haut de la page