Rapatriement de Chiliens et de Français entre la Polynésie française et Rapa Nui [es]

Une opération d’évacuation et de rapatriement des ressortissants chiliens et français, bloqués sur l’île de Pâques et en Polynésie française en raison de la pandémie de covid-19, s’est déroulée avec succès entre le 8 et le 9 octobre 2020 et a permis d’évacuer près d’une trentaine de personnes au total.

Cette mission, qui a été préparée par le Haut-Commissariat de la République et les Forces armées en Polynésie française, en étroite coordination avec l’ambassade de France au Chili, a pu se réaliser grâce à un avion de transport stratégique Airbus A400M « Atlas » de l’armée de l’Air et de l’Espace française présent actuellement dans la zone Pacifique, qui a pu être mis à profit pour cette opération avec l’accord des autorités des deux pays.

Jeudi 8 octobre matin, le A400M « Atlas » a décollé de Tahiti vers Rapa Nui avec une vingtaine de ressortissants chiliens et français, parmi lesquels un bébé né juste avant le vol et qui a pu effectuer le voyage avec sa maman grâce à un accompagnement médicalisé prévu à cet effet à bord de l’avion ; pour éviter tout risque de contamination, les personnes rapatriées ont été soumises à une quatorzaine stricte à leur arrivée.

L’avion a ensuite rapatrié le même jour vers la Polynésie française une dizaine de ressortissants français qui étaient restés bloqués sur l’Ile de Pâques en raison de la fermeture des liaisons aériennes desservant l’île et qui sont arrivés à bon port, à Papeete, dans la nuit du 8 au 9 octobre.

Cette opération, qui s’est déroulée dans le respect des mesures de précaution contre la covid-19, a ainsi permis aux ressortissants chiliens et français bloqués depuis plus de six mois loin de chez eux, de rentrer et retrouver leurs familles. L’ambassade de France au Chili remercie les autorités chiliennes pour leur entière collaboration qui a permis le bon déroulement de cette opération, et notamment celle des autorités locales de Rapa Nui.

publie le 11/10/2020

haut de la page