Signature d’un accord entre Artélia/Véolia et Santiago pour un simulateur de ville durable [es]

Un accord a été signé mercredi 12 mars entre un groupe d’entreprises françaises, piloté par Artélia et Véolia, et la mairie de Santiago centro. Il permettra de créer, grâce à un financement de deux millions d’euros de l’Etat français, un simulateur de ville durable en 3D pour Santiago.

La signature a eu lieu en présence de Carolina Toha, Maire de Santiago, de Claudio Orrego, Intendant de la Région Métropolitaine, de représentants de l’ambassade de France au Chili et du vice-président de la Région Ile-de-France, M. Roberto Romero.

Les marchés de développement urbain sont en forte croissance à l’international avec un potentiel de progression supplémentaire estimé à 50Md€ d’ici 2017 et à 100 Md€ d’ici 2022.

En réponse à cette demande mondiale, la France possède, dans tous les secteurs de la ville durable (éco-construction, mobilité urbaine, efficacité énergétique, réseaux intelligents, gestion de l’eau, des déchets) et dans tous les métiers (urbanisme, architecture, ingénierie, industries, services) des entreprises innovantes et de nombreux champions mondiaux réunis sous la bannière Vivapolis (marque France de la ville durable à l’export).

Afin de mettre en valeur cette offre à l’international, Nicole BRICQ, ministre du Commerce extérieur, a lancé au mois de juillet dernier un appel à projets pour la réalisation d’un simulateur en 3D. L’idée : réaliser une maquette virtuelle à l’échelle d’un quartier ou d’une ville, qui permette de référencer le maximum d’entreprises françaises dans tous les segments de la ville durable et qui serve de vitrine du savoir-faire français à l’international.

A l’issue de cette procédure, le projet piloté conjointement par Artélia (mandataire) et Véolia Environnement a été retenu.

Cet outil sera appliqué à un cas concret d’aménagement urbain des communes du centre de Santiago, et intégrera des solutions d’urbanisme, de services, des produits et technologies relevant du savoir-faire français en matière de ville durable.

Ce projet s’inscrit dans la stratégie de promotion de la filière française du « mieux vivre en ville » traduite par la démarche Vivapolis lancée il y a quelques mois par le gouvernement.

Le financement de 2 millions d’euros (FASEP-Innovation Verte) permettra le développement d’un outil d’aide à la décision pour les acteurs publics locaux, au travers d’une plate-forme numérique en 3D, alimentée par les solutions proposées par les entreprises françaises pour répondre aux problématiques de l’aménagement d’un quartier de la commune de Santiago. Ce site de démonstration constitue un parfait exemple du dynamisme urbain de l’Amérique Latine où se concentrent de nombreux enjeux environnementaux, économiques et sociétaux. Les autorités chiliennes et la commune de Santiago affichent en effet des objectifs ambitieux d’amélioration de la qualité des espaces urbains dans un pays où l’économie et le marché de la ville durable sont en pleine croissance. L’Amérique Latine, et le Chili en particulier, constituent donc des territoires particulièrement stratégiques où le savoir-faire et les compétences des entreprises françaises de la filière du « mieux vivre en ville » sont susceptibles de s’exprimer pleinement.

Un Club de suivi sera constitué au cours du projet, de manière à rassembler l’offre des entreprises françaises. Un certain nombre d’acteurs ont ainsi d’ores et déjà manifesté leur volonté de participer. Les pôles de compétitivité seront également sollicités pour relayer les appels à solutions (produits, services, technologies) auprès des entreprises.

Outre ARTELIA et VEOLIA, le groupement se compose notamment de SIRADEL, PME innovante spécialisée dans la production, l’édition de données géographiques 3D et les plateformes de simulation/visualisation interactives, et de deux agences d’architecture et d’urbanisme de renommée internationale, AS. ARCHITECTURE-STUDIO et ARTE CHARPENTIER.

publie le 27/10/2014

haut de la page