Une belle escale à Valparaiso : la frégate Prairial du 6 au 19 octobre 2011

Après pratiquement deux semaines de présence sur le territoire et les eaux chiliennes, la frégate de surveillance PRAIRIAL est repartie mercredi 19 octobre 2011 à 16 h 00 vers d’autres aventures.

Pendant son séjour à Valparaiso, les marins de Tahiti ont eu l’occasion de montrer leur savoir faire tant en mer qu’à quai.

Lors de la première escale, du 6 au 11 octobre 2011, ils ont mis en place leur exercice avec la marine chilienne, aussi bien les mises au point techniques mais aussi tactiques. Le premier week end a été l’occasion de montrer leur bâtiment à la population "Porteña". Les pompiers de la 5ème compagnie Pompe France de Valparaiso, qui avaient accueilli le bâtiment avec des jets d’eau aux trois couleurs, comme ils savent le faire, ont monté un exercice type "marine" pour 13 volontaires de la compagnie. Une Journée de Défense et Citoyenneté (JDC) a été organisée à bord et une douzaine de jeunes élèves des lycées français de Santiago et Valparaiso ont pu recevoir leur diplôme estampillé du tampon "service à la mer".
L’exercice en lui-même s’est déroulé dans d’excellentes conditions compte tenu de la bonne préparation en amont, du savoir faire chilien et de l’expérience de nos marins.

La deuxième escale a été l’occasion de plus d’échanges entre les marins des différents bâtiments, mais aussi il a été organisé conjointement avec l’alliance française de Valparaiso une après-midi "visite" pour 150 élèves des écoles de Valparaiso. Ces quatre jours d’escale ont également permis de montrer notre fair-play footballistique, notre bonne tenue lors de soirée.
Bon vent à la "Prairial"

La « Pompe France » et l’amitié franco-chilienne


Deux semaines après son départ de Papeete pour la mission 2011.2, le Prairial a atteint la côte chilienne à Valparaiso le 06 octobre pour participer à l’exercice « Team Work South 2011 » (TWS). Sur le quai, la cinquième compagnie des pompiers de Valparaiso : la « Pompe France », a réservé un accueil original et chaleureux à l’équipage : trois jets d’eau bleu, blanc et rouge dirigés vers le ciel. Une fois l’accostage terminé, les « bomberos » furent parmi les premiers à monter à bord afin de manifester leur attachement à la France et à tous les bâtiments en escale à Valparaiso. Cette compagnie de pompiers, fondée par les français de Valparaiso en 1856, jumelée avec le bataillon des marins pompiers de Marseille est la plus ancienne des cinq « Pompes France » du Chili. Celle de Santiago a été fondée en 1864 lors du violent incendie qui a ravagé la ville. Depuis trois autres sont nées à Punta Arenas, Chillàn et Conception.

Le cocktail organisé à bord le soir de l’arrivée fut l’occasion de visiter le bord et de discuter des nombreuses opérations de coopération entre les « bomberos » et la Marine Nationale. Une des plus récentes a été la livraison en 2010 d’un camion de pompiers offert lors du passage de la Jeanne d’Arc pour sa dernière mission. Une dizaine de membres de la Pompe France ont également accepté de participer à un exercice sécurité organisé le lendemain sur le Prairial. Vendredi après-midi, c’est donc un camion d’intervention et treize pompiers équipés qui attendaient sur le quai. Après une présentation des techniques d’intervention sur un bateau de la Marine, les « bomberos » se sont intégrés dans les différents groupes, attaque, protection… Même si la barrière de la langue a forcé tout le monde à adapter le rythme et à faire appel à ses talents de mime, l’exercice s’est bien déroulé ; ponctué par des présentations du matériel utilisé à bord.

La réception organisée à la caserne de la cinquième compagnie à la fin de l’exercice TWS 2011 a été l’occasion de découvrir le riche patrimoine de la « Pompe France » et de renforcer une fois de plus ce lien particulier entre pompiers chiliens et marins français.

publie le 25/10/2011

haut de la page