Visite au Chili de l’historienne française Sophie Wahnich (18 août 2008)

Historienne et actuellement chercheuse au Laboratoire d’Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales (LAIOS) du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS). Sophie Wahnich est spécialiste de la Révolution française a intitulé sa thèse de doctorat “L’étrange paradoxe de l’universel pendant la Revolution française, analyse du discours politique”.

L’experte française offrira une conférence intitulée L’amnistie fonde t-elle une tradition de loi mémorielle ? lundi 18 août 2008 à 18h00 dans l’auditorium Rolando Mellafe de la facultad de filosofía y humanidades de la Universidad de Chile (Av.Ignacio Carrera Pinto 1025, Ñuñoa (entrée libre et traduction simultanée).

Principales publications :

La longue patience du peuple, 1792, naissance de la République, 2008
La liberté ou la mort, essai sur la terreur et le terrorisme, 2003
Lyon en Révolution, des objets qui racontent l’histoire, 2003
L’impossible citoyen, l’étranger dans le discours de la Révolution française, 1997

- Contact et informations :

Margarita Iglesias, Historienne et Directrice des Relations Internationales
Facultad de filosofía y humanidades de la Universidad de Chile
Tel : 9787145

publie le 15/01/2009

haut de la page