Vol d’Air Algérie [es]

Depuis que nous avons appris avec une immense émotion la tragédie qui a frappé nos compatriotes voyageant à bord du vol AH 5017 d’Air Algérie, tous les services de l’Etat sont mobilisés pour localiser l’appareil, faire toute la lumière sur les faits et porter assistance aux proches des disparus.

M. Laurent Fabius a immédiatement donné instruction à tous les services du ministère des affaires étrangères et du développement international, et notamment au centre de crise et à nos ambassades en Algérie, au Burkina Faso et au Mali, d’y contribuer par tous les moyens.

A Paris, le centre de crise est mobilisé 24 heures sur 24 pour porter assistance aux familles des passagers et recueillir des informations sur le drame :

- une cellule de réponse téléphonique, joignable au 01 43 17 56 46, a immédiatement été ouverte. Elle a reçu près de 5000 appels ;

- toutes les familles de nos compatriotes voyageant à bord de l’appareil, ont été contactées ;

- depuis hier, plus de 20 agents se relaient sans interruption au centre de crise. Ils sont appuyés par des personnels des ministères de la défense et de l’intérieur, ainsi que par des experts de la direction générale de l’aviation civile. 20 volontaires du ministère des affaires étrangères et du développement international participent à la cellule de réponse téléphonique ;

- deux médecins, un psychologue et trois agents du ministère de la santé apportent toute leur assistance aux familles des disparus ;

- nous sommes en relation avec plus de dix préfectures, pour aider au plus près les proches des victimes.

Nos ambassadeurs à Alger, Bamako et Ouagadougou sont mobilisés et en relation permanente avec les autorités locales. Les ambassades de France à Ouagadougou et Bamako ont ouvert des cellules de réponse téléphonique.

M. Laurent Fabius fera le point sur ce drame aujourd’hui à 15h au Quai d’Orsay, avec M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, et M. Frédéric Cuvillier, secrétaire d’Etat aux transports.

publie le 25/07/2014

haut de la page