Formalités d’entrée et de permis de séjour au Chili [es]

Tout étranger désirant s’installer au Chili doit être en possession d’un visa de long séjour à son entrée dans le pays (exemption de visa pour les Français pour le court séjour). Ce visa s’obtient au consulat général du Chili à Paris, 64 Bd de la Tour Maubourg, 75007 PARIS. Vous pouvez également obtenir des renseignements sur les visas auprès des consuls honoraires du Chili en France dans les villes suivantes : Bordeaux, Brest, Le Havre, Lyon, Nice, Papeete et Strasbourg, mais seul le consulat général est habilité à les délivrer.

Les détenteurs d’un visa de séjour au Chili, et notamment les étudiants, doivent effectuer un certain nombre de démarches dès leur arrivée sur le sol chilien, auprès des autorités locales. Pour toutes les informations, merci de cliquer ICI. Les contrevenants s’exposent, lors de leur départ du Chili, au risque de se voir refuser l’embarquement et à une amende.

Attention : de nouvelles dispositions sont mises en œuvre à compter du 23 avril 2018, notamment :

- A compter du 23 avril, il ne sera plus possible de demander un visa de résidence temporaire pour raisons professionnelles (« visa temporaria por motivos laborales ») créé en 2015.

- A compter du 1er août 2018, trois nouveaux types de visas seront créés :
• « Visa Temporaria de Oportunidades », à solliciter EN DEHORS DU CHILI, pour les étrangers désirant séjourner/travailler au Chili pour une période de 12 mois, renouvelable une fois et ouvrant la voie vers une résidence définitive ;
• « Visa Temporaria de Orientación Internacional », à solliciter EN DEHORS DU CHILI, pour les étrangers ayant un diplôme universitaire délivré par des meilleurs universités au niveau mondial (une liste sera établie par les autorités chiliennes) ;
• « Visa Temporaria de Orientación Nacional », à solliciter AU CHILI, pour les étrangers ayant un diplôme universitaire provenant d’universités chiliennes accréditées.

En fonction de votre situation et de vos projets au Chili, le consulat vous invite à vous informer, avant votre départ au Chili, auprès du consulat général du Chili à Paris et/ou du servicio de Extranjería du ministère de l’Intérieur chilien.

Si vous êtes en situation irrégulière au Chili

Pour les étrangers en situation irrégulière et qui sont entrés sur le territoire chilien jusqu’au 8 avril 2018 :

- Les étrangers qui sont entrés sur le territoire chilien via des postes non habilités ou clandestins (hors contrôle migratoire) ont du 23 avril au 23 mai 2018 pour demander leur régularisation ;
- Pour les autres situations irrégulières (permis de tourisme expiré, exercice d’activité rémunérée sans autorisation…), les étrangers ont du 23 avril au 22 juillet 2018 pour demander leur régularisation.

Pour plus d’informations, notamment les lieux où déposer sa demande de régularisation, veuillez cliquer ICI.

publie le 27/04/2018

haut de la page